Le concept

Avantages

Le bilan de la sylviculture française est largement positif car, contrairement aux idées reçues, on plante chaque année beaucoup plus d’arbres qu’il n’en disparaît. Construire des maisons et des bâtiments en bois pour préserver notre environnement et notre santé sans oublier notre bien-être au quotidien devient plus qu’une réalité, mais une nécessité pour les générations futures.
5 règles pour en savoir plus :

1- La construction d'une maison bois est écologique

Le bois est le seul matériau de construction issu de l’air, de l’eau et du soleil, et il est entièrement renouvelable : les arbres, pendant leur croissance produisent de l’oxygène et absorbent du gaz carbonique (CO2), réduisant ainsi naturellement l’effet de serre. Pour la construction de l’habitat, le bois a l’indice de consommation le plus faible en énergie grise (charbon, pétrole, gaz naturel) :

– Bois scié : 350 kWh/m3
– Béton : 750 kWh/m3
– Acier : 46 000 kWh/m3
– Aluminium : 141 500 kWh/m3

Lors de sa transformation pour la construction de maison ou de bâtiment, de l’usinage jusqu’à son implantation sur site, le bois, ne requière aucune utilisation d’eau, alors que les autres matériaux en sont énormément consommateurs.

A la seule vue des coûts énergétiques de fabrication et d’usinage des matériaux par rapport à leur efficacité d’isolation, l’empreinte d’une maison à ossature bois est beaucoup plus faible que celle d’une maison conventionnelle en béton, brique, structure acier.

2- La maison bois un mode de construction incontournable à la protection de l'Environnement

La construction de l’habitat en utilisant le bois permet de lutter efficacement contre les gaz à effet de serre. Construire nos maisons et nos bâtiments en bois permet de stocker du carbone ! Dans l’édification de nos habitations et de toutes les autres formes de bâtis, l’utilisation du bois et des matériaux végétaux naturels permet d’avoir le meilleur bilan carbone des composants de construction puisque ceux-ci sont des « réservoirs à carbone » ayant stocké et absorbé le CO² de l’air tout au long de leur vie. Le CO² absorbé par un arbre avant sa coupe reste stocké durablement (1m3 de bois = 500 kg de CO²). Une maison en bois de 100m²  = 9.5 tonnes de CO² stocké. Les chantiers de construction de maisons en bois n’ont ni nuisance sonore ni nuisance olfactive, ils n’émettent aucun ruissellement donc pas de dégradation sur les rivières ou tout autre espace naturel. Le taux de déchets est très faible avec un taux de recyclage très élevé.

3- Le bois, un très bon isolant thermique et acoustique

La construction bois dans l’habitat présente des avantages car ce matériau possède naturellement un fort pouvoir isolant 15 fois mieux que le béton, 450 fois mieux que l’acier, 1 700 fois mieux que l’aluminium. L’utilisation du bois pour la construction livre la plus fiable conductibilité thermique des matériaux structurels, évitant ainsi les ponts thermiques, la faible inertie thermique d’une maison en bois autorise une montée rapide en température avec une faible puissance de chauffage. La performance thermique élevée du bois montre toute sa rentabilité à travers les importantes économies d’énergie réalisées : 80 % minimum par rapport aux autres modes de constructions. Le bois a donc une performance thermique très élevée, la condition est de veiller à l’étanchéité à l’air du bâtiment, ce qui permettra de bénéficier de qualités thermiques et de ventilation irréprochables. Les performances d’isolation acoustique du bois sont reconnues, il peut réfléchir ou absorber les ondes sonores. C’est pourquoi il est utilisé pour construire

des auditoriums, des théâtres, et de nombreux instruments de musique. Dans la maison à ossature bois, la correction et l’isolation acoustiques sont facilitées par la technique à ossature.

4- Une Maison bois est saine et économique pour l’homme dans son environnement

Par sa régulation hygrothermique performante, le bois est un matériau naturellement respirant : il absorbe l’excès d’humidité et le restitue par temps sec.  Une maison en bois vous apporte un confort de vie et  une sensation immédiate de bien-être. Par sa perméabilité aux rayonnements cosmiques et telluriques, Il contribue ainsi à la santé de l’homme. Le bois ne modifie pas le champ électromagnétique terrestre au sein des constructions. Toutes ces caractéristiques en font le matériau par excellence  pour réaliser l’habitat le plus écologique pour l’homme. Il accélère également les délais de construction car l’ossature bois est un mode de construction qui ne nécessite pas de délai de séchage, et donc qui n’exige aucun délai d’attente avant finition, quel que soit le modèle, l’environnement, et la taille de l’habitation choisie. La construction à ossature bois est souple et modulable : ce mode de construction propose un caractère évolutif et il est aisé d’envisager une extension ou une transformation éventuelle d’une maison à ossature bois. Elle s’adaptera facilement, et s’agrandira en fonction de l’accroissement de la famille.

L’entretien des maisons bois contre toutes formes d’insectes et de champignons est facilité car la construction en bois peut être naturellement protégée par de nombreuses essences de bois qui n’ont pas à craindre les insectes, et notamment les termites. Le choix des essences de bois devra donc se faire en fonction de votre niveau d’exposition.

L’entretien des façades de maison bois est fonction, là encore, de votre choix d’essence de bois. Certains bois sont naturellement imputrescibles, d’autres devront subir un traitement avant leur mise en œuvre. En bardage brut, votre façade ne demandera aucun entretien. Sous l’effet des ultra-violets, elle grisera avec le temps. Mais sa teinte n’affectera en rien la résistance de la maison bois dans le temps. Pour les façades peintes, un rafraîchissement sera nécessaire comme pour les maisons traditionnelles : ce rafraîchissement aura lieu plus fréquemment mais la durée de l’intervention sera plus courte et son coût moins élevé.

5- Une Maison bois est solide, durable et offre des capacités plus avantageuse

Utilisé pour la structure des maisons ou des bâtiments ou pour leurs vêtures, voire pour les deux, la construction de l’habitat en bois présente comme spécificité une relative légèreté minimisant l’impact au sol, ce mode de construction favorise son insertion au sein d’un site paysager. La structure d’une maison en bois offre une grande liberté formelle et permet une adaptation aisée pour d’éventuelles modifications ultérieures. La grande résistance mécanique du mode de construction bois, alliée à sa légèreté, en ont fait le matériau de choix utilisé depuis des siècles pour l’exécution des charpentes, pièces maîtresse de toutes les maisons quelle que soit la composition de leurs murs. Bien conçue, une maison bois est construite pour longtemps. En France, de nombreuses maisons et bâtiments exposent fièrement leur façade plusieurs fois centenaire. Dans la majeure partie des régions du globe particulièrement exposées aux intempéries et aux froids les plus extrêmes, les hommes n’ont pas eu d’autre choix que de massivement opter pour le mode de construction le plus résistant et qui présente le plus d’avantages en isolation naturelle de très haute capacité.

La construction d’une habitation en bois est ludique, sensuelle et chaleureuse, procurant une sensation de confort. Il est, contrairement aux idées reçues, un matériau très résistant et pérenne dans le temps, les fondations de Venise ne reposent elles pas depuis des siècles sur des pieux en bois ? La construction en bois possède naturellement une forte capacité d’absorption des vibrations et des chocs ce qui assure aux maisons bois un meilleur comportement face aux phénomènes sismiques.

A solidité égale, un mur fini en parpaing aura une épaisseur d’environ de 40 cm, alors qu’un mur en ossature bois avec une isolation thermique supérieure ne dépassera pas 21 cm. Vous bénéficiez donc d’une surface habitable plus grande.

Le choix d’une structure bois dans la construction d’une maison  apporte naturellement une résistance au feu bien supérieur à tous les autres matériaux de construction. La faible conductivité thermique du bois est une alliée précieuse en cas d’incendie.  Le bois transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. Le bois conservera donc plus longtemps ses qualités mécaniques et de portance que les autres matériaux en cas d’incendie.  Sa combustion est prévisible, contrôlable et lente, c’est pourquoi les pompiers sont autorisés à intervenir plus longtemps dans une maison bois.Par ailleurs, beaucoup moins de gaz toxiques se dégagent lors d’un incendie de maison en bois.

.